En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

histoire des arts

Enluminures du moyen âge

Par SABINE GADY, publié le lundi 22 novembre 2010 13:09 - Mis à jour le lundi 22 novembre 2010 15:16

   Dans la préhistoire et durant toute l'Antiquité, on écrit sur des supports comme la corne, l'os, la pierre calcaire, l'argile crue, la peau tannée (cuir).

    La pate à papier est inventée au Ier siècle après JC par les chinois. Réalisée avec des bambous, de vieux chiffons ou filets de pêche broyés. Pour la finition on utilise une couche d'amidon et de farine.

    En 751, les Arabes prennent la ville de Samarkand, alors sous domination chinoise. L'invention rayonne alors et se transmet de Bagdad en Arabie, Yémen, Syrie, Egypte, Maghreb, Andalousie.

    On découvre la pate à « papier » en France au XIIe siècle. On va pouvoir stocker, archiver, transporter les connaissances.

    Dans le monde Musulman comme dans le monde Chrétien, les enluminures ornent les livres saints.

 - Chez les Musulmans, il est d'usage de décorer les livres par des ornements géométriques entrelacés.

 - Chez les Chrétiens, il est d'usage de décorer les livres avec des personnages, des animaux et motifs inspirés de la nature (fleurs, feuilles, fruits).

Pièces jointes

À télécharger

 / 1